En pensant Europe et Municipales, LREM 53 n’en finit pas de se construire

lrem53equipeanimateursretaille.jpg

« Rien ne sert de courir, il faut partir à point », ce pourrait être l’adage applicable à la République en Marche 53. ««Des militants, nous dit Georges D. n'ont de cesse de nous rappeler, qu'il vaut mieux prendre le temps d’organiser le mouvement mayennais que de gesticuler dans le vide ». Mais la seule nouveauté concernant LREM53 : c'est au sein du conseil départemental de la Mayenne,en interne, la création d'un groupe En Marche! autour de la conseillère départemental Valérie Hayer, [Une information révélée par le Courrier de la Mayenne, NDLR]. LREM 53 donne l’impression, vu de l’extérieur, et au regard de l'enquête effectuée par Georges D. de n'avoir pas beaucoup évolué.

Par Georges D.

Dix mois après l’élection d’Emmanuel Macron, LREM53 sort sur le terrain et semble vouloir quitter ses réunions à huis clos. Le mouvement devait se lancer dans le «porte à porte» sur l'Europe à partir de ce samedi 24 mars 2018, mais cette opération nationale et médiatique est ann...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Abonnez-vous!

Pour lire la totalité de cet article, choisissez ci-dessous une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne


Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal