Entretien – Alain Grandin : « la peur ne doit pas nous empêcher d’agir »

Depuis des années, il s'investit pour « la défense des intérêts matériels et moraux des salariés ». A l’Adapei 53 d’abord, puis comme secrétaire départemental du syndicat Sud Santé- Sociaux en Mayenne. Victime lui-même de "harcèlement moral et de maltraitance" comme beaucoup de salariés de l’Adapei 53 qui ont été sous la coupe, il y a plus de dix ans, du directeur général Fernand Hotton qui fut traduit en justice*, Alain Grandin évoque aujourd’hui les actions qu’il continue de conduire "pour faire la lumière" : une plainte contre X, des demandes d’entretien avec le Préfet et le président du conseil départemental de la Mayenne qui ne mènent à rien selon lui, des salariés qui continuent d’être « rayés du registre du personnel », etc.

Grand
entretien avec Alain Grandin

leglob-journal - Vous êtes le représentant du syndicat Sud Santé-Sociaux en Mayenne qui a porté plainte contre X, pour quelles raisons cette plainte ?

Nous avons déposé plainte pour délit d’entrave au fonctionnement régulier du CHSCT . Cela fait suite à un licenciement pour inaptitude professionnelle d’une salariée Véronique Louvel qui finira, hélas, par mettre fin à ses jours.

Cette personne a eu un accident du travail et suite à cela, l’ employeur était tenu d’alerter le CHSCT. Il y a eu une "omerta", il a caché les choses. Aucune information, aucune étude, aucune expertise n’ont été réalisées sur le poste de travail de cette salariée et il s’en est suivi de très graves conséquences. Nous avons cherché à connaître les responsabilités au niveau de l’employeur et nous avons constaté plusieurs manquements de celui-ci au niveau du CHSCT

leglob-journal - En tant que représentant du syndicat Sud Santé sociaux en Mayenne vous avez été entendu comme témoin...

 


Pour lire la totalité de cet article, vous devez être abonné. Choisissez une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal - Faites le choix de l'investigation en Mayenne


Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
Je soutiens leglob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
Je soutiens leglob-Journal

J'ai un compte, je me connecte