Glyphosate, environnement et pluralisme de la Chambre – Bruno Rouland fait le point

AGRICULTURE – Il est le deuxième vice-président de la Chambre d’agriculture de la Mayenne. Dans la nouvelle mandature qui s’ouvre, Bruno Rouland qui a toujours eu la fibre écologiste, aura la charge des Territoires et de l’Environnement. Devant lui, la personne en charge de l’économie et après lui, en troisième position, celle missionnée pour chapeauter l’installation des agriculteurs. Adhérent de père en fils à la FDSEA, il en a été le Président en Mayenne, démissionnaire en 2009. Un épisode dont il dit que « c’est du passé et que cela n'a plus d’importance...».

Grand entretien avec Bruno Rouland

Leglob-journal : Bruno Rouland, d'abord une réaction à ce qui est arrivé à Roger Godefroy le fondateur de France Environnement, avec ces tonnes de vieux pneus qui ont été déversés devant le portail de sa maison à Arquenay ...

C'est navrant... Mais est-ce qu'on est certain qu'il s'agisse bien d'agriculteurs? Ceci dit, c'est condamnable, mais cette action, c'est du même ordre d'idée que lorsqu'une personne entre chez un éleveur pour faire un film ou des photos et s'en servir après pour lui nuire ; où que l'on saccage sa maison. Nous sommes dans une époque où chacun règle ses comptes par soi-même. Ces types d'actions sont dangereuses.

Leglob-journal : vous êtes vic...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Abonnnez-vous pour lire la totalité de cet article. Choisissez ci-dessous une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne



Choisissez l'abonnement qui vous convient



Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici