Europe : des élections européennes sans les européens ? – Par Henri Marteau

Les élections européennes prévues dès le 23 mai dans certains pays de l'UE, comme la Grande-Bretagne qui va pouvoir voter malgré le Brexit, et en France le 26 mai 2019, agitent selon Henri Marteau depuis des mois les partis politiques et laissent totalement indifférent la majorité des citoyens. Notre contributeur note, tableau à l'appui, que depuis 40 ans, ces élections sont caractérisées par une abstention massive. Analyse.

TRIBUNE - par Henri Marteau

Les élections européennes ? Il s'agit tout simplement d’envoyer des parlementaires français siéger dans un Parlement sans aucun pouvoir de changer une seule virgule du Traité de Fonctionnement de l’Union Européenne (TFUE) et du Traité de l'Union Européenne (TUE) qui composent le Traité de Lisbonne [Traité constitutionnel remanié après le non de 2005, NDLR]. Ce Parlement est tout simplement une coquille vide. En effet, tous les textes qu'il examine sont rédigés et présentés par la Commission européenne qui, elle, est non élue.

Ce parlement n’a pas la liberté de son ordre du jour, il n’a pas non plus l’initiative des lois.

Car contrairement aux "vrais" parlements, il ne vote pas la loi, il ne vote que des résolutions. Par exemple, conformément à l'article 314 du TFUE, il n'a aucune compétence sur l'élaborati...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Abonnnez-vous pour lire la totalité de cet article. Choisissez ci-dessous une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne



Choisissez l'abonnement qui vous convient



Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici