Européennes 2019 : deux mayennaises aux parcours différents – par Thomas H.

Comment devient-on, en Mayenne, candidat aux européennes ? Faut-il avoir déjà été élu pour briguer un mandat de député européen? Faut-il avoir été ministre? Ou bien cela peut-il se faire comme on dit par l’opération du saint-esprit ? La question mérite d’être posée après l’annonce de deux candidatures mayennaises sur des listes à quelques encablures d’une élection pour laquelle il est question d’une très forte abstention. On sait que Valérie Hayer, épaulée par Jean Arthuis, a été retenue à La République En Marche. Et du coté de l’UDI, « La rumeur, nous dit Juliette Aubert l'épouse de François Zocchetto, colporte ma candidature... »

Deux femmes, deux parcours

Par Thomas H.

La première, c’est officiel, est placée en 19 ème position sur la liste LREM. C'est Valérie Hayer. Candidate malheureuse aux dernières législatives, poussée par Jean Arthuis, mais pas assez loin visiblement, elle s’était faite coiffer sur le poteau pour l’investiture par la protégée du N°1 du MoDem F...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Abonnez-vous!

Pour lire la totalité de cet article, choisissez ci-dessous une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne


Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal