Fallait-il abattre autant d’arbres autour d’un radar routier dans la forêt de Concise?

Rester sourd aux alertes et faire comme si le danger n’était pas imminent. Après avoir interpellé dans une lettre ouverte le président du département de la Mayenne sur le choix opéré de l’abattage des arbres pour la mise en place de la fibre pour faire de « la Mayenne un  département 100 % fibré », voici que Jean-Marc Lalloz, au nom du collectif bocage 53 écrit cette fois au représentant de l’État. Avec photos à l’appui.

Un radar mérite-t-il vraiment ça?

Par Thomas H.

« Monsieur le Préfet, Monsieur le président, » interpelle Jean-Marc Lalloz en s’adressant aussi à Olivier Richefou, le président du Département. Il lui adresse également ce courrier parce qu’il s’agit d'une route, la D32 qui est concernée. Une route départementale qui traverse une belle forêt avec, comme le montre la photo ci-dessous, l’emplacement des châtaigniers qui ont été coupés sur une distance de 200 mètres de long sur 100 mètres de profondeur autour d’un radar.

Avant...Après...

...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Vous voulez lire la totalité de cet article? Choisissez une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne


Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal