France : l’exécutif se choisit un positionnement « Droite de suite »

Un gouvernement qualifié de «pluraliste», une posture «régalienne et jupitérienne», et un Premier ministre préféré, sans attendre le choix des urnes, à droite ce qui est habile et semble aussi dire beaucoup de l’attache politique du président de la République. Emmanuel Macron a permis l'élimination du FN et c'est tant mieux. Mais finalement, le « et gauche, et droite » annoncé dans la campagne du candidat voit le curseur, sur l'échiquier politique se déplacer ostensiblement vers la droite. Alors, vous avez dit : fin des clivages ?

Par Thomas H.

« Le Grand Mix  », le Président et son Premier ministre auraient donné soi-disant dans le renouveau. Bon. «Le Grand Mix » de la radio Nova-trice, c’est donner à écouter des morceaux plutôt disparates, dirons-nous, aux contenus différents les uns des autres, ce qui à la longue va créer une sorte d’unité, une identité sonore qui doit permettre de singulariser le média. Et de le reconnaître facilement.

En politique - le média politique -, cela se crée spontanément aussi. Singulièrement avec le nouveau couple exécutif à la tête de la France, il s’agit surtout de faire avec l’offre. «Le Grand Mix» dans le cas de la France de gouvernement, c’est plutôt la juxtaposition, l’amalgame, la mise en évidence de personnalités marquées à...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Abonnnez-vous pour lire la totalité de cet article. Choisissez ci-dessous une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne



Choisissez l'abonnement qui vous convient



Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici