« Fronde » et « anti-fronde », Christian Paul et Guillaume Garot, deux visions différentes en vue du Congrès du PS à Poitiers

Qu'y-a-t-il de commun entre la Nièvre et la Mayenne ?  Entre ces deux départements ? Qu'est-ce qui relie politiquement la Nièvre qui fut cher à François Mitterrand et Pierre Bérégovoy,  à celui de la Mayenne qui fut le fief de Robert Buron ministre lui aussi, avant de participer au congrès d'Épinay du Parti socialiste qu'il rejoint en juin 1971 ?
Deux départements ruraux, deux conceptions du socialisme. A quelques jours du vote des militants en vue du Congrès du PS à Poitiers qu'on décrit comme un congrès qui ne sera «pas mou», petite revue de socialisme identitaire et différentiel entre ces eux pays de France.

Par Thomas H.

Quoi de commun entre ces deux fiefs politiques du passé historique de la France ? La Nièvre et la Mayenne ? A première vue toutes les deux sont des départements où le rural l'emporte sur l'urbain ; où les masses ouvrières sont bien inférieures en nombre à celles des «retourneurs de terre». Des territoires où la terre à défaut de ne pas mentir, sait en ap...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Abonnnez-vous pour lire la totalité de cet article. Choisissez ci-dessous une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne


Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici