Gilets jaunes : de mauvais habits pour la démocratie – par Michel Ferron

Les Gilets Jaunes : analyse de la crise par Michel Ferron qui estime que « Depuis l’éruption de la tourmente, on ne cesse de gloser sur les multiples significations socio-politiques d’un mouvement dont on s’échine à vouloir souligner çà et là l’exceptionnelle exemplarité » L'auteur de cet article ajoute pour appuyer son propos :  « la révolte des gilets jaunes montre bien que … depuis l’apparition des gilets jaunes, on sait désormais que … etc. etc.  Mais, exemplaire de quoi ? » s’interroge entre autre Michel Ferron sur leglob-journal.

Par Michel Ferron

Dès le début, on a tenté de discerner les différentes composantes et les principaux courants dominants, porteurs d’une contestation disparate et multiforme. Lors des premières manifestations, on a pu se rassurer, face à la violence croissante des affrontements, en dissociant la légitimité de certaines revendications (dites « sincères ») de la sauvagerie nihiliste des casseurs. C’était refuser de reconnaître, dans l’éclatement des premières révoltes, la présence évidente du terreau néo-fasciste qui nourrissait globalement (et qui continue à inspirer encore en partie) une volonté délibérément insurrectionnelle.

Car, il n’y a dans la crise des gilets jaunes aucun enseignement à tirer sur le plan de la réalité sociale, que nous ne savions déjà : la conscience aiguë d’une société profondément inégalitaire existe depuis toujours, exacerbant la perception des injustices de toutes sortes et, quoi qu’on puisse prétendre, les conflits de grande ampleur continuent d’être alimentés par des antagonismes de classes sociales.

L’énorme différence, c’est que la vague des revendications était portée jusque-là par des structures intermédiaires censées les incarner, telle...

 


Pour lire la totalité de cet article, vous devez être abonné. Choisissez une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal - Faites le choix de l'investigation en Mayenne


Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
Je soutiens leglob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
Je soutiens leglob-Journal

J'ai un compte, je me connecte