Gilets jaunes, ou l’ombre de Robespierre – par Gérard Prioul 

« Sur le registre du mouvement des Gilets jaunes (GJ), les très récentes contributions de Michel Rose puis de Michel Ferron dans cet honorable Journal sonnent à mes oreilles comme deux clairons de la même fanfare » nous écrit Gérard Prioul, syndicaliste et libre Penseur en Mayenne. Dans cette Tribune, au delà de ce qu’il appelle « la langue de bois médiatique », son auteur entend donc contrebalancer le discours communément entendu sur le mouvement social qui a entamé en France ses trois mois d’existence. S’inspirant de Robespierre, il réclame, en quelque sorte, « Justice pour les Gilets Jaunes ».

Par Gérard Prioul*

Réparons vite un oubli, que dis-je, une faute, constituée par le silence sur les violences qui ont provoqué pas moins de 10 morts, principalement parmi les GJ. Et...


Leglob-journal réserve cet article à ses abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Il vous reste 85% à lire. Abonnez-vous

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement annuel
▶ 32 €/an
32 € au lieu de 36 €
J'opte pour 12 mois de lecture. Paiement en une fois. Renouvelable chaque année.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement mensuel
▶ 3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle
Renouvelé tacitement chaque mois. Sans engagement.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Faites le choix de l'investigation en Mayenne



Contactez-nous : ici