Harcelage moderne

Imposante, la cravate du Directeur...

Refuser de se retrouver emmuré dans le silence du harcèlement est une décision très difficile à prendre. Il y a des freins psychologiques très forts qui vous poussent contre votre gré à ne pas sortir de «votre coquille» de harcelé. A y rester en vous tapant la tête contre les murs courbes de cette espace dans lequel vous êtes prisonnier. Des salariés l’ont fait pourtant, mais pour combien qui n’osent pas en Mayenne ou ailleurs !
Par Thomas H.

Six agents de la Maison de retraite de Meslay-du-Maine qui n’ont pas supporté, on les comprend, ont choisi de rompre le silence. Et de parler, et de demander réparations, devant la justice.
Histoire de culture?
« Slip ou string ?», voilà entres autres le genre de question auxquelles étaient soumises ces salariées de la part de leur hiérarchie dire...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Abonnnez-vous pour lire la totalité de cet article. Choisissez ci-dessous une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne



Choisissez l'abonnement qui vous convient

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire



Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici