Haro sur les tribunes des oppositions municipales – Par Marrie de Laval

Photo d'illustration d'une opposition confrontée à la libre expression politique - image Pixabay

La libre expression reste sous pression, obligeant parfois à recourir aux juges pour se faire entendre. Exemple, en Mayenne, Renazé et Gorron qui illustrent parfaitement les problèmes rencontrés. Depuis 2002, les « tribunes de l’opposition » dans les bulletins municipaux sont les rares occasions de libre expression à peu de frais mais aussi de visibilité pour les oppositions municipales, entre deux périodes de campagne électorale. Mais dans la pratique, tout reste à la discrétion de certains maires.

Par Marrie de Laval

...

La suite est réservée aux abonné-es

Déjà abonné-e ?  Se connecter

Pas encore abonné-e, faites-le ci-dessous ⤵

  • Lisez ce qu’on ne lit pas ailleurs en Mayenne
  • Soutenez un journal indépendant adossé à une association reconnue d’intérêt général
  • Nouveau et plus simple, payez par prélèvement SEPA - Paiement sécurisé

Abonnement mensuel
▶ 3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle
Paiement mensuel. Renouvelé tacitement chaque mois.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
J'écoute les podcasts et visionne les vidéos
 
Abonnement annuel
▶ 32 €/an
32 € au lieu de 36 € pour 12 mois de lecture.
Paiement annuel, renouvelable tacitement chaque année.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
J'écoute les podcasts et visionne les vidéos
 
Abonnement de soutien - Asso et institutions
👉 60 €/an
J'apporte mon soutien à leglob-journal -
Paiement renouvelable tacitement chaque année
J'ai accès aux archives du Glob-journal
J'écoute les podcasts et visionne les vidéos
 

Sur tous les écrans, ordinateurs, tablettes et smartphones : lisez leglob-journal.fr



Contactez-nous : ici