Hulot s’en va, le dérèglement climatique se poursuit – Par Michel Lemosquet

Exit le ministre de l'Écologie, Nicolas Hulot a finalement renoncé à rester au gouvernement, créant un peu plus d'embarras encore pour le chef de l'État. François de Rugy le remplace. Le ministre laisse à celui qui prendra sa place un certain nombre de dossiers en cours ; le plus urgent concerne les arbitrages sur le nucléaire. Mais Nicolas Hulot, ministre d'État, n'a pas su - pas plus que les douze ministres qui l'ont précédé en vingt ans - infléchir la politique de la France face aux défis climatiques. Issu de la société civile, l'ancien prés...

La suite est réservée aux abonné-es

Déjà abonné-e ?  Se connecter

Pas encore abonné-e, faites-le ci-dessous ⤵

  • Lisez ce qu’on ne lit pas ailleurs en Mayenne
  • Soutenez un journal indépendant adossé à une association reconnue d’intérêt général
  • Nouveau et plus simple, payez par prélèvement SEPA - Paiement sécurisé

Abonnement mensuel
▶ 3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle
Paiement mensuel. Renouvelé tacitement chaque mois.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
J'écoute les podcasts et visionne les vidéos
 
Abonnement annuel
▶ 32 €/an
32 € au lieu de 36 € pour 12 mois de lecture.
Paiement annuel, renouvelable tacitement chaque année.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
J'écoute les podcasts et visionne les vidéos
 
Abonnement de soutien - Asso et institutions
👉 60 €/an
J'apporte mon soutien à leglob-journal -
Paiement renouvelable tacitement chaque année
J'ai accès aux archives du Glob-journal
J'écoute les podcasts et visionne les vidéos
 

Sur tous les écrans, ordinateurs, tablettes et smartphones : lisez leglob-journal.fr



Contactez-nous : ici