Je vous fiche mon billet #2

Par Gildas Charlès
Hémiplégie politique

Qu’on soit de Droite ou de Gauche, on est hémiplégique, disait Raymond Aron, qui était de Droite. », c’est ce qu’aimait à écrire Pierre Desproges, qui se définissait comme artiste dégagé.

Pourquoi « dégagé » ? Sans doute parce qu’il avait déjà fait le constat que se définir ainsi, Droite-Gauche, ne pouvait être que stérile selon moi ?

Qu’est-ce, être de Droite ? Qu’est-ce, être de Gauche ? Rassurez-vous, mon propos se voulant concis, je ne compte y répondre qu'en quelques lignes. D’autant qu’à mon sens, cette distinction ne signifie pas grand-chose.

Pis, je pense que ces notions sont un frein à l’évolution de notre société. Elles enferment le personnel politique dans des cases, des « cages  », dont ils ne veulent pas, pour beaucoup, ...


Leglob-journal réserve cet article à ses abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Il vous reste 85% à lire. Abonnez-vous

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement annuel
▶ 32 €/an
32 € au lieu de 36 €
J'opte pour 12 mois de lecture. Paiement en une fois. Renouvelable chaque année.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement mensuel
▶ 3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle
Renouvelé tacitement chaque mois. Sans engagement.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Faites le choix de l'investigation en Mayenne



Contactez-nous : ici