Je vous fiche mon billet #2

Par Gildas Charlès
Hémiplégie politique

Qu’on soit de Droite ou de Gauche, on est hémiplégique, disait Raymond Aron, qui était de Droite. », c’est ce qu’aimait à écrire Pierre Desproges, qui se définissait comme artiste dégagé.

Pourquoi « dégagé » ? Sans doute parce qu’il avait déjà fait le constat que se définir ainsi, Droite-Gauche, ne pouvait être que stérile selon moi ?

Qu’est-ce, être de Droite ? Qu’est-ce, être de Gauche ? Rassurez-vous, mon propos se voulant concis, je ne compte y répondre qu'en quelques lignes. D’autant qu’à mon sens, cette distinction ne signifie pas grand-chose.

Pis, je pense que ces notions sont un frein à l’évolution de notre société. Elles enferment le personnel politique dans des cases, des « cages  », dont ils ne veulent pas, pour beaucoup, sortir ; ce qui à mon avis les empêchent d’agir comme, parfois, ils aimeraient.

Prenons un exemple pour illustrer mon propos : nous avons eu droit fin 2015 à un sublime exercice sur la déchéance de nationalité menée par la Gauche, combat que n’aurait pas renié la Droite.

Si cette dernière avait eu l’outrecuidance d’initier cette démarche - révision de la Constitution tout de même - que n’aurions-nous entendu de la part de cette Gauche bien pensante ? « Ô secours, le Peuple, c’est une attei...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Abonnnez-vous pour lire la totalité de cet article. Choisissez ci-dessous une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne



Choisissez l'abonnement qui vous convient



Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici