Je vous fiche mon billet #6

Par Gildas Charlès
Politiquement incorrect

Il y a 15 jours, j’ignorais le nom des finalistes de la primaire de la droite et du centre et aujourd'hui, Nicolas Sarkozy a été renvoyé par sa famille politique à son foyer, tout comme Alain Juppé, longtemps favori ; tous deux battus, écrasés même par François Fillon. Et puis, autre étonnement de cette pré-campagne présidentielle, François Hollande qui annonce qu'il ne briguera pas un deuxième mandat en 2017, une première dans l'histoire de cette Vème République. Voilà la voie ouverte à Manuel Valls, son (ancien) Premier ministre, qui a démissionné pour se lancer dans la campagne de la Primaire à gauche.

Ainsi donc la prochaine présidentielle pourrait voir s'affronter deux anciens Premiers ministres, dont les résultats peuvent - ou doivent ? - être juger à l'aune des présidents qu'ils ont servis, à savoir Nicolas Sarkozy et François Hollande. Oui, les deux mêmes présidents dont les Français n'ont pas voulu pour un 2e tour…

Poser la question de la légitimité de leurs candidatures est-ce politiquement correct ? J'entends par là, que nos hommes politiques ont toujours à cœur de nous rappeler les valeurs de probité, d'exemplarité, et tant d'autres.

Or, s'il est un point sur lequel, ils ne semblent jamais comptables, c'est c...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Abonnnez-vous pour lire la totalité de cet article. Choisissez ci-dessous une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne



Choisissez l'abonnement qui vous convient



Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici