Jill Culiner « censurée » par le Département de la Mayenne

Jill Culiner incrédule : "La caricature, dit-elle, est un moyen d’expression privilégié pour promouvoir le débat d’idées et la libre critique. En bousculant la bienséance et les règles de la représentation académique, en mettant en relief les mœurs, en ridiculisant parfois le pouvoir, le comportement humain, les institutions sociales et religieuses, la caricature rend visible ce que masque la vision convenue" explique cette artiste plasticienne qui s'est depuis trente ans coulée dans le paysage culturel mayennais. "Vigie salvatrice de la société" et "rempart d'alerte", sa spécialité c'est de "mettre en boîtes". Jill Culiner est "l’une des plasticiennes les plus attachantes et les plus originales que compte notre département" avait écrit Guillaume Garot en tant que maire de Laval saluant, en 2011, l'exposition qui lui était consacrée au musée du Vieux-Château. Originaire du Canada et installée à Saint-Jean-Sur-Erve, cette artiste milite pour la liberté d'expression.

"Un acte de censure qui ne passe pas"

Par Jill Culiner

Pour puissante qu’elle soit, la caricature reste vulnérable, exposée qu’elle est aux attaques des bien-pensants de toutes obédiences qui s’acharnent parfois contre elle. C’est le cas en ce moment en Mayenne. Olivier Richefou, Président du Conseil ...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Abonnnez-vous pour lire la totalité de cet article. Choisissez ci-dessous une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne



Choisissez l'abonnement qui vous convient



Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici