José Nesa CGT : « Aujourd’hui, il y a pour moi deux France, une France fracturée »

300 manifestants, mardi 14 janvier 2020, dans le cortège de l’intersyndicale CGT, FO, FSU, Solidaires, et Mouvement des lycéens qui réclament toujours le retrait de la réforme des retraites d’Emmanuel Macron. L’effet recul de l’exécutif sur la question de l’ « âge pivot » demandé par la CFDT, et ressenti comme une avancée, a semble-t-il eu un effet à Laval sur la participation à cette cinquième journée de mobilisation. Pour comprendre la position de la CGT, voyez cet entretien avec un délégué syndical de chez Enedis Laval.

Entretien avec José Nesa* délégué syndical CGT

Par Thomas H.

300 opposants à la réforme des retraites par points - © Photos leglob-journal

Leglob-journal : C’est l’effet retrait de l’ « âge pivot » qui est, selon ...


Le contenu de cet article est réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Il vous reste 85% à lire. Pour obtenir l'accès à la totalité de cet article, choisissez l'abonnement qui vous convient. Vous aurez ainsi accès à tous les articles du Glob-journal



Faites le choix de l'investigation en Mayenne

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement annuel
▶ 32 €/an
32 € au lieu de 36 €
J'opte pour 12 mois de lecture. Paiement en une fois. Renouvelable chaque année.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement mensuel
▶ 3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle
Renouvelé tacitement chaque mois. Sans engagement.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici