Juge en instance

La Mayenne, sans juge d'instruction depuis la récente création des pôles d'instruction, ne peut guère redouter la suppression du juge d'instruction. Concentrées dans un département limitrophe, le traitement des affaires "compliquées" a donc échappé depuis plusieurs années au terrain mayennais.

Par Thomas H.

 

Lentement, la mutation a été largement entamée depuis quelques décennies. Elle avait commencé rappelons-le quand des élus déclaraient face aux juges d’instruction justement : "je ne savais pas que c'était interdit et en plus tout le monde le faisait". C’était il y a une trentaine d'années.

Avec l'aimable autorisation de Pessin

Après les condamnations et la prison qualifiées d’"infamante" pour le décideur des années 80, et les livres dénonçant de prétendus complots des juges, il fut décrété l'accalmie. Et puis vint le temps des réformes . Après le toilettage dans la douleur de la carte judiciaire (cf le dessin de Pessin) c'est au juge d'instruction à...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Abonnez-vous!

Pour lire la totalité de cet article, choisissez ci-dessous une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne


Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal