Jus-[te]-tice…

leglob-journa.fr reproduit des extraits d’un interview du procureur de Nanterre qui répond aux critiques suscitées par son traitement de l'affaire Bettencourt. Dans un entretien au Figaro publié le 21 juillet, le magistrat se défend de toute entorse à la procédure.

Pourtant une pétition déjà signée par de nombreux magistrats réclame une « justice indépendante et impartiale » dans un appel du 14 juillet 201O.

Voici le texte de l'appel à la pétition :

« Les affaires Bettencourt qui dominent la vie politique française depuis plus de trois semaines donnent en spectacle une justice aux antipodes des principes directeurs du procès pénal et des exigences du droit européen récemment rappelées par la Cour européenne des droits de l'homme dans ses arrêts «Medvedyev».

Le procureur de la République de Nanterre comme le procureur général de Versailles, du fait de leur lien direct et statutaire avec le pouvoir exécutif, ne peuvent présenter aucune garantie d'impartialité. Quant à la procédure d'enquête préliminaire privilégiée par le pouvoir dans ce dossier, elle est secrète et non contradictoire.

Il est urgent qu'une instruction soit ouverte et qu'elle soit confiée à un collège de juges indépendants respectant les règles du procès équitable, notamment la présomption d'innocence, le principe du contradictoire et les droits de la défense.
Le discrédit jeté sur notre justice ne doit plus durer. »

Cela étant dit, vous constaterez que depuis et en appel la justice a donné raison à Médiapart et par la même tord au juge Courroye.L’utilisation de ces « enregistrements » ne constitue pas un délit selon le jugement rendu en appel.

Et vous noterez aussi la non-réponse faite par le magistrat au questionnement du journaliste qui lui ne s’autorise pas à redemander pourquoi ...

 


Pour lire la totalité de cet article, vous devez être abonné. Choisissez une formule d'abonnement et de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal - Faites le choix de l'investigation en Mayenne

Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
Je soutiens leglob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
Je soutiens leglob-Journal