« Justice morte » et après ?! – Par Marrie De Laval

Justice morte : et maintenant ? Le Barreau de Laval a suivi le mouvement national. Pas d'audience, pas de visite dans les cellules de la maison d'arrêt. Rien, le vide sidéral, encore une fois, comme en février dernier. Et ce jeudi 22 novembre, journée sans robe, et sans effets de manche, le barreau organisait une simple conférence de presse dans les locaux de l'ordre des avocats situé dans les étages du TGI de Laval. Objectif : expliquer les causes de ce mouvement. Et c'est un Bâtonnier seul et particulièrement incisif qui a déroulé son message à charge, sur le projet de loi portant réforme de la justice. Se pourrait-il que nous assistions à un échauffement de la colère des gens de justice, dans leur ensemble ?
Par Marrie de Laval

Le bâtonnier Éric Cesbron - © leglob-journal
...


Le contenu de cet article est réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Il vous reste 85% à lire. Pour obtenir l'accès à la totalité de cet article, choisissez l'abonnement qui vous convient. Vous aurez ainsi accès à tous les articles du Glob-journal



Faites le choix de l'investigation en Mayenne

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement annuel
▶ 32 €/an
32 € au lieu de 36 €
J'opte pour 12 mois de lecture. Paiement en une fois. Renouvelable chaque année.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement mensuel
▶ 3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle
Renouvelé tacitement chaque mois. Sans engagement.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici