L’affaire Pulvar, un remarquable exemple de censure – Par Marrie de Laval

Depuis mercredi 26 avril 2017, le FN a gagné ! Pourquoi ? Parce qu'à la demande pressante via Twitter de Florian Philippot et par courrier officiel émanant de David Racheline, directeur de campagne de Marine Le Pen, la direction de la chaîne de télé C8, appartenant à l'industriel et homme d'affaires français Vincent Bolloré, a obtempéré en suspendant d'antenne la journaliste Audrey Pulvar.

Par Marrie de Laval

Le courrier, publié par des confrères, demande explicitement la suspension de la journaliste. En voici des extraits. Soulignons que graduellement, dans un même paragraphe, il est demandé au nom de la Démocratie : « quelle mesure vous allez prendre pour permettre le rétablissement des conditions d'impartialité qu'exige le déroulement serein et démocratique de la campagn...


Le contenu de cet article est réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Il vous reste 85% à lire. Pour obtenir l'accès à la totalité de cet article, choisissez l'abonnement qui vous convient. Vous aurez ainsi accès à tous les articles du Glob-journal



Faites le choix de l'investigation en Mayenne

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement annuel
▶ 32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture. Paiement en une fois. Renouvelable chaque année.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement mensuel
▶ 3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle. Renouvelable chaque mois. Sans engagement.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici