L’averse

laverse.jpg

#Arts & #Actu n°13 - Se mouiller et ne pas craindre de se salir. Mouiller la chemise par tous les temps ou bien se la faire déchirer quand l'exaspération est à son comble.

Notre société est ainsi faite, duale et clivante. C'est ce que cherche à nous rappeler notre contributrice Valérie R. qui a choisi cette œuvre de Louis-Léopold Boilly qui sonne comme une photographie instantanée de l'époque. Presqu’un cliché d'un reporteur-photo de l'Ancien régime, si la photographie avait existé. D'ailleurs, le tableau ne mesure que 32 centimètres sur 40.

Particulièrement transposable et d'actualité, l'huile sur toile sonne juste et interpelle dans notre 21ème siècle incertain où les riches deviennent de plus en plus riches et dominants. Moins de 10 % de la population mondiale détient 83 % du patrimoine mondial. Quant aux autres, ils deviennent de plus en plus dépendants.

Pour que cette famille sous l'ère napoléonienne puisse passer d'un trottoir à l'autre et éviter de se crotter, il a...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Abonnez-vous!

Pour lire la totalité de cet article, choisissez ci-dessous une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne


Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal