L’exil pour un Royaume, ou pour une République #3

un bateau transportant des migrants en mer - image pixabay

À travers des paroles, c'est le film de leur histoire. Il s'agit de rétablir dans leur dignité des hommes, des femmes, des enfants qui se sont résolu à quitter tout ce qui faisait leur identité pour espérer s'assurer la vie sauve. Pourtant il est très difficile d'évoquer les parcours de migration. Par pudeur peut-être, les personnes déplacées, enfin en sécurité privilégient l'avenir et refusent de revenir sur «tout ça. C'est trop douloureux» et nous n'avons pas vocation à faire dans le voyeurisme. Leglob-journal a rencontré ceux qu'on appe...

La suite est réservée aux abonné-es

Déjà abonné-e ?  Se connecter

Pas encore abonné-e, faites-le ci-dessous ⤵

  • Lisez ce qu’on ne lit pas ailleurs en Mayenne
  • Soutenez un journal indépendant adossé à une association reconnue d’intérêt général
  • Nouveau et plus simple, payez par prélèvement SEPA - Paiement sécurisé

Abonnement mensuel
▶ 3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle
Paiement mensuel. Renouvelé tacitement chaque mois.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
J'écoute les podcasts et visionne les vidéos
 
Abonnement annuel
▶ 32 €/an
32 € au lieu de 36 € pour 12 mois de lecture.
Paiement annuel, renouvelable tacitement chaque année.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
J'écoute les podcasts et visionne les vidéos
 
Abonnement de soutien - Asso et institutions
👉 60 €/an
J'apporte mon soutien à leglob-journal -
Paiement renouvelable tacitement chaque année
J'ai accès aux archives du Glob-journal
J'écoute les podcasts et visionne les vidéos
 

Le slogan de leglob-journal