L’exil pour un Royaume, ou pour une République #3

À travers des paroles, c'est le film de leur histoire. Il s'agit de rétablir dans leur dignité des hommes, des femmes, des enfants qui se sont résolu à quitter tout ce qui faisait leur identité pour espérer s'assurer la vie sauve. Pourtant il est très difficile d'évoquer les parcours de migration. Par pudeur peut-être, les personnes déplacées, enfin en sécurité privilégient l'avenir et refusent de revenir sur «tout ça. C'est trop douloureux» et nous n'avons pas vocation à faire dans le voyeurisme. Leglob-journal a rencontré ceux qu'on appelle des «migrants». Témoignages

Par Marrie de Laval
L’exil pour Royaume, ou pour une République #3

Des Mineurs Non Accompagnés - (c) Photo leglob-journal

Pourquoi les représentants de l’État utilisent-ils des termes répressifs, empêchant dans ...


Le contenu de cet article est réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Il vous reste 85% à lire. Pour obtenir l'accès à la totalité de cet article, choisissez l'abonnement qui vous convient. Vous aurez ainsi accès à tous les articles du Glob-journal



Faites le choix de l'investigation en Mayenne

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement annuel
▶ 32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture. Paiement en une fois. Renouvelable chaque année.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement mensuel
▶ 3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle. Renouvelable chaque mois. Sans engagement.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici