L’Hôpital du Haut Anjou à Château-Gontier : «une situation financière à améliorer»

Le Centre Hospitalier du Haut-Anjou sur les bords de la rivière la Mayenne à Château-Gontier

Que dit la chambre régionale des comptes des Pays de la Loire du Centre hospitalier du Haut Anjou ? Le « Bébé Arthuis », initié par le mayennais Jean Arthuis lorsqu’il était ministre des finances d'Alain juppé? L’établissement de Château-Gontier tourné historiquement vers le bassin d’emploi de Segré situé dans le département voisin et le CHU d'Angers? Que dit-il ce rapport issu d'un contrôle que nous publions? Que son « activité n’a pas évolué depuis 2011 »  Les mots des magistrats nantais sont tout en nuance.

Par la chambre régional des comptes

Le centre hospitalier (CH) du Haut Anjou, qui a vu son assise bi-départementale confirmée par la construction du Pôle de Santé du Segréen, fait face, avec la mise en place de son groupement hospitalier de territoire (GHT) d’appartenance,...


Leglob-journal réserve cet article à ses abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Il vous reste 85% à lire. Abonnez-vous

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement annuel
▶ 32 €/an
32 € au lieu de 36 €
J'opte pour 12 mois de lecture. Paiement en une fois. Renouvelable chaque année.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement mensuel
▶ 3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle
Renouvelé tacitement chaque mois. Sans engagement.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Faites le choix de l'investigation en Mayenne



Contactez-nous : ici