L’ « insupportable » privatisation d’ADP selon deux parlementaires mayennais

La privatisation de l’aéroport parisien "Charles de Gaulle", société Aéroport De Paris (ADP), dans le cadre de la loi PACTE en discussion jusqu'à la semaine dernière à l'Assemblée Nationale, appelle débat.  Malgré l'opposition des parlementaires, jusque dans les rangs de la majorité gouvernementale, autorisation à été donnée à l'Etat de se défaire de ce fleuron économique performant, afin de financer la relance économique sans recourir à l'emprunt.  Sont concernés ADP mais aussi les ports de Paris et Strasbourg. Hostiles à ce projet, les deux parlementaires Guillaume Chevrollier (LR) et Guillaume Garot (PS), avec des arguments qui convergent mais différemment développés, dénoncent ce choix.
Verbatim

Par Marrie de Laval

L'avis du député Guillaume GAROT

Cette ...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Abonnnez-vous pour lire la totalité de cet article. Choisissez ci-dessous une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne



Choisissez l'abonnement qui vous convient

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire



Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici