La chronique de l’air du temps de Nicomède Apatride – Episode #2

L'imaginaire de la guerre interdit de comprendre ce qui se passe

Par Nicomède Apatride

L'enjeu fondamental de tout discours politique est d'obtenir l'adhésion des citoyens. Cela n'exclut pas nécessairement la recherche sincère de la vérité ; mais telle n'est manifestement pas la voie choisie le président de la République pour qualifier la crise que nous vivons. Son allocution aux Français du 16 mars est symptomatique d'une volonté d'imposer sur les événements une grille de lecture biaisée, destinée à gommer ses errements personnels et idéologiques derrière une dangereuse fiction guerrière.

Le lien métaphorique entre la maladie et le champ de bataille dispose d'un ancrage profond dans le langage courant : on parle volontiers de « lutte » ou de « ...


Le contenu de cet article est réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Il vous reste 85% à lire. Pour obtenir l'accès à la totalité de cet article, choisissez l'abonnement qui vous convient. Vous aurez ainsi accès à tous les articles du Glob-journal



Faites le choix de l'investigation en Mayenne

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement annuel
▶ 32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture. Paiement en une fois. Renouvelable chaque année.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement mensuel
▶ 3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle. Renouvelable chaque mois. Sans engagement.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici