Au conseil départemental, la fin de l’ère des « Bébés d’Aubert »

Marie-Cécile Morice au centre entourée de Jean Arthuis et de François d'Aubert - collection privée

Marie-Cécile Morice au centre entourée de Jean Arthuis et de François d'Aubert - Collection privée

Passé

C'est, sans doute, la fin d'une époque. Celle des "Bébés d'Aubert" qui ont notamment émargé au conseil départemental de la Mayenne. Marie-Cécile Morice, Beatrice Mottier et Alexandre Lanoë, pour ne citer que ceux-là, sont des élus, qui "déçus", ne se sont pas représentés comme conseiller.e départemental.e ... Ils incarnent ces hommes et femmes qui ont soit été façonnés, soit poussés à entrer dans le jeu de la représentation élective et de la politique locale. Marie-Cécile Morice en est l'exemple le plus emblématique. Elle aura pour sa part fait trois mandats et demi au Département de la Mayenne sous la houlette de deux présidents successifs. Une "Bébé d'Aubert" qui a su "êtr...


Leglob-journal réserve cet article à ses abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Il vous reste 85% à lire. Abonnez-vous

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement annuel
▶ 32 €/an
32 € au lieu de 36 €
J'opte pour 12 mois de lecture. Paiement en une fois. Renouvelable chaque année.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement mensuel
▶ 3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle
Renouvelé tacitement chaque mois. Sans engagement.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Faites le choix de l'investigation en Mayenne



Contactez-nous : ici