La Halte de nuit de Laval victime du discours politique anti-pauvres

Faut-il que les pauvres, les personnes isolées ou des familles en mal de logement se contentent des quartiers populaires ? N’ont-ils pas droit au centre-ville ? La Halte de nuit, lieu d’hébergement de nuit, en urgence cherche un nouveau local. L’association Revivre qui en a la charge depuis fin 2015, doit quitter le 31 octobre les bâtiments de l’ancienne école des infirmières, insalubres et aux ch...

Déjà un compte? Je me connecte


Il vous reste 85% à lire. Abonnez-vous

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement annuel
▶ 32 €/an
32 € au lieu de 36 €
J'opte pour 12 mois de lecture. Paiement en une fois. Renouvelable chaque année.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
J'écoute les podcasts
 
Abonnement mensuel
▶ 3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle
Renouvelé tacitement chaque mois. Sans engagement.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
J'écoute les podcasts
 

Faites le choix de l'investigation en Mayenne



Contactez-nous : ici