La «Journée citoyenne» à Laval, taillable et corvéable à loisir

Empruntée à une commune alsacienne qui a créé le concept, l’idée fait son chemin dans l'hexagone. Des administrés, de bonnes volonté s’auto-désignent pour réaliser quelque chose en commun, dont ils pourraient être fiers et qui soit une occasion pour chacun de renouer le contact avec les voisins en toute convivialité. Et voilà que cette expérience baptisée « journée citoyenne » s'implante à Laval. Mais que se cache-t-il, réellement, derrière cette appellation? Une version moderne des corvées de l'Ancien Régime? Reportage 

Par Marrie de Laval

Il se trouve qu’à l'occasion du conseil municipal du 20 mars 2017, le sénateur-maire de Laval, organe exécutif du Conseil, par le biais de « la question du maire  », a proposé au vote l'organisation d'une « Journée citoyenne » dans le quartier...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Abonnnez-vous pour lire la totalité de cet article. Choisissez ci-dessous une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne



Choisissez l'abonnement qui vous convient

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire



Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici