Le « traitement spécial » Lactalis par la ville de Laval devant la Justice

le logo du groupe Lactalis en Mayenne

Friction

Justice - Le tribunal administratif de Nantes s'est penché mercredi 2 février 2022 sur les tarifs préférentiels réservés par la ville de Laval à la société Lactalis Nestlé Ultra Frais (LNUF) dans le calcul de sa redevance d'assainissement pour le rejet de ses eaux usées dans la Mayenne. Un différenciel de traitement qui n'est pas du goût de l'entreprise mayennaise TDV qui demande l'arbitrage de la justice...

Une histoire d'eau et de "traitement spécial"

Par Guillaume Frouin

La procédure a été initiée par TDV Industries, le fabricant de "textiles professionnels" installé lui aussi aux abords de la rivière, à Laval, et qui estimait ne pas avoir eu droit au même "traitement de faveur" que la co-entreprise créée par le groupe laitier mayennais et son concurrent Nestlé.

TDV l' "entreprise familiale française cent-cinquantenaire" s'était initi...

La suite est réservée aux abonnés

Déjà abonné-e ?  Se connecter


Abonnez-vous dès maintenant ⤵

  • Lisez ce qu’on ne lit pas ailleurs en Mayenne
  • Soutenez un journal indépendant adossé à une association reconnue d’intérêt général
  • Entrez dans l’investigation, l’analyse, l’opinion et écoutez des podcasts

Abonnement mensuel
▶ 3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle
Renouvelé tacitement chaque mois. Sans engagement.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
J'écoute les podcasts
 
Abonnement annuel
▶ 32 €/an
32 € au lieu de 36 € pour 12 mois de lecture.
Paiement en une fois. Renouvelable chaque année.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
J'écoute les podcasts
 
Abonnement de soutien - Vous nous aimez beaucoup
👉 60 €/an
J'apporte mon soutien à leglob-journal
Paiement en une fois, renouvelable chaque année
J'ai accès aux archives du Glob-journal
J'écoute les podcasts
 

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire



Contactez-nous : ici