La LDH 53 : «délivrons la République du piège que ce projet de loi sur l’état d’urgence refermerait sur elle»

Une lettre ouverte de la Ligue des Droits de l'Homme 53 adressée aux parlementaires mayennais à propos du projet de loi examiné en ce moment sur l'état d'urgence qui pourrait entrer dans le champs du droit commun. La LDH de Laval écrit aux élus qui auront à se prononcer par le vote à l'Assemblée Nationale et au Sénat : «Nous sommes à votre disposition (...) pour en débattre. Cette lettre est une "lettre ouverte". Nous la communiquons à la presse que nous tiendrons informée de l’accueil que vous lui aurez réservé.» Leglob-journal a décidé de la publier dans ses colonnes.

Par la section Laval/Mayenne de la LDH

« Le Parlement vient d’adopter pour trois mois et demi la sixième prorogation de l’état d’urgence, pratiquement sans débat et en faisant fi de tous les appels à y mettre un ...


Le contenu de cet article est réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Il vous reste 85% à lire. Pour obtenir l'accès à la totalité de cet article, choisissez l'abonnement qui vous convient. Vous aurez ainsi accès à tous les articles du Glob-journal



Faites le choix de l'investigation en Mayenne

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement annuel
▶ 32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture. Paiement en une fois. Renouvelable chaque année.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement mensuel
▶ 3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle. Renouvelable chaque mois. Sans engagement.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici