La pollution d’Aprochim attend un nouvel arrêt – Par Guillaume Frouin

L'ombre de la cheminée d'Aprochim plane sur le villagge de Grez-en-Bouère en Mayenne

L'ombre de la cheminée de l'usine plane sur le village - illustration leglob-journal.fr

Les magistrats de la cour administrative d'appel de Nantes se donnent jusqu'au 7 octobre 2022 pour rendre leur arrêt. Au cœur du débat, l'usine Aprochim de Grez-en-Bouère en Mayenne. La cour s'est repenchée une nouvelle fois ce mardi 20 septembre 2022 sur le contentieux tripartite qui oppose depuis des années les associations de défense, les services de l'Etat et l'industriel. En toile de fond, une pollution aux polychlorobiphényles (PCB) découverte en Mayenne en 2011.

Par Guillaume Frouin*

Le 23 septembre 2021, il y a presqu'un an jour pour jour, le Conseil d'Etat avait annulé pour un problème de forme son précédent arrêt rendu en octobre 2019 en défaveur des services de l'Etat et des associations de défense de l'environnement : la cour se serait "méprise sur la portée" de ...

La suite est réservée aux abonnés

Déjà abonné-e ?  Se connecter


Abonnez-vous dès maintenant ⤵

  • Lisez ce qu’on ne lit pas ailleurs en Mayenne
  • Soutenez un journal indépendant adossé à une association reconnue d’intérêt général
  • Entrez dans l’investigation, l’analyse, l’opinion et écoutez des podcasts

Abonnement mensuel
▶ 3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle
Renouvelé tacitement chaque mois. Sans engagement.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
J'écoute les podcasts
 
Abonnement annuel
▶ 32 €/an
32 € au lieu de 36 € pour 12 mois de lecture.
Paiement en une fois. Renouvelable chaque année.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
J'écoute les podcasts
 
Abonnement de soutien - Vous nous aimez beaucoup
👉 60 €/an
J'apporte mon soutien à leglob-journal
Paiement en une fois, renouvelable chaque année
J'ai accès aux archives du Glob-journal
J'écoute les podcasts
 

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire



Contactez-nous : ici