La vente de Corbineau à Laval : « tout ceci est très opaque » tance l’opposition

Avec « 70 appartements de standing », Corbineau en centre-ville va continuer sa mue. Un bailleur social avait déjà investi les lieux pour des habitations à loyers modérés, maintenant place à un promoteur immobilier privé, le Groupe CIR, - en apparence -, qui va « rénover » et pour François Zocchetto « élargir le panel de logements ».

Corbineau, après Saint-Julien...

Par Thomas H.

Retour sur un conseil municipal de Laval, celui du Lundi 9 décembre, où les échanges ont été assez nourris. Comme la chambre régionale des comptes (CRC) avait pointé, dans son rapport, une situation financière préoccupante et le manque de transparence de la municipalité, ce fut l’occasion pour l’opposition de s’engouffrer dans cette brèche et de monter au créneau sur Corbineau.

La vente de l’ex-caserne Corbineau qui abritait jusque-là le conservatoire de musique a été votée, logique, sans les neuf voix de l’opposition. « Cette délibération arrive en question du maire, et pour une vente de 2 millions d’euros, il n’y a aucune discussion au préalable" en commission, où passent "des projets de délibération purement techniques pour des montants inférieurs à 1000 euros » lance à François Zocchetto, Georges Poirier qui ajoute « tout ceci est très opaque ».

De fait, le maire a expliqu...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Abonnnez-vous pour lire la totalité de cet article. Choisissez ci-dessous une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne



Choisissez l'abonnement qui vous convient



Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici