Lactalis : le lait, la chèvre et le chou

COURRIER - Leglob-journal publie ce texte qu'un lecteur nous a fait parvenir. Il traite avec un regard incisif, assidu et attentif de l'affaire du lait contaminé à la salmonelle qui place depuis la fin de l'année 2017 la multinationale Lactalis dans la tourmente. Ce qui aurait pu être un simple incident parce que le risque zéro n'existe pas, s'est transformé en un «scandale sanitaire» comme la grosse majorité des médias l'ont écrit. Réaction qui n'engage que son auteur.

Par Gérard Ret

Cela fait déjà plusieurs semaines que l'entreprise Lactalis est citée dans l'actualité quotidienne. De ce qui, au départ, pouvait paraître n'être qu'un simple dysfonctionnement interne à l'entreprise, le public a découvert l'ampleur de plusieurs fautes.

Tout d'abord, nous savons de manière certaine à ce jour que Lactalis avait connaissance depuis plusieurs mois qu'une partie de sa production contenait des salmonelles et que des lots atteints avaient été mis en vente.

Ensuite, nous savons aussi que la préfecture de la Mayenne a refusé de communiquer sur ce dossier puisque la demande recommandée d'un avocat a été nécessaire pour obtenir la publication de l'arrêté de fermeture partielle. La communication de ce document à un simple quidam avait été refusée la veille par le Préfet. (Leglob-journal...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Abonnnez-vous pour lire la totalité de cet article. Choisissez ci-dessous une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne



Choisissez l'abonnement qui vous convient



Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici