Lactalis : «La reprise à Craon est une trahison» selon Quentin Guillemain

VERBATIM - Selon le Ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation, ce mercredi 4 juillet 2018, le Préfet de Mayenne Frédéric Veaux a donné son accord par arrêté préfectoral pour une reprise de la production de lait infantile à l'usine de Craon en Mayenne. Une unité Lactalis arrêtée en décembre 2017 après la découverte de salmonelle dans la poudre de lait destinée aux nourrissons. A des fins de compréhension et d'informations, nous publions intégralement, le communiqué que nous a fait parvenir Quentin Guillemain, le président de l'AFVLCS, l'Association des Familles Victimes du Lait contaminé à la Salmonelle. L'association qui regroupe près de 800 familles au 1er juillet 2018, selon les chiffres avancés par l'AFVLCS.

Par Quentin Guillemain*

Cette décision est extrêmement grave et fait fi de toutes les mesures recommandées en la matière pour une telle autorisation de réouverture, au vu des informations en notre possession.  Alors même que la cause de la contamination de l'usine depuis 2005 n'est toujours pas identifiée, ayant ainsi contaminé, selon les chiffres officiels, pendant 13 ans près de 200 enfants, le Préfet de Mayenne s'autorise à négocier depuis plusieurs semaines, une reprise des activités de lait en poudre dans cette usine. M. Le Préfet devrait savoir que la...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Abonnnez-vous pour lire la totalité de cet article. Choisissez ci-dessous une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne



Choisissez l'abonnement qui vous convient



Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici