Lactalis va produire laitages et bouteilles d’eau pour Nestlé en Ouzbékistan

Lactalis étend son empire mondial. Dans un des pays d'Asie centrale, la république d'Ouzbékistan, le groupe mayennais achète deux usines à Nestlé. « La multinationale suisse cède sa production de laitages et d’eau à la société française Lactalis", rapporte le site d’informations en ligne Novastan.org.

Lactalis et Nestlé, main dans la main

Par leglob-journal

La vente doit s’accompagner d’un accord de licence pour que les produits de marque Nestlé continuent d’être présents sur les étals ouzbeks» relate Novastan.org.

Nestlé Ouzbékistan a conclu le 16 juillet 2019 « un accord de vente de l’ensemble de sa production de laitages et d’eau à la société française Lactalis », précise Magomed Beltouev le rédacteur de l’article qui reprend une information du média ouzbek Podrobno.uz qui ajoute que "Deux usines situées à Namangan, dans l’est de l’Ouzbékistan, sont concernées."

« Cette vente est une étape supplémentaire du retrait de Nestlé dans le pays le plus peuplé d’Asie centrale. En décembre 2017, la multinationale suisse a fermé son usine de la capitale Tachkent. À l’occasion de cette fermeture, le représentant de la société a désigné l’optimisation des activités, comme cause principale. La même raison a été invoqué...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Abonnnez-vous pour lire la totalité de cet article. Choisissez ci-dessous une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne



Choisissez l'abonnement qui vous convient



Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici