Lait contaminé : l’AFVLCS « obligée de sur-médiatiser pour se faire entendre »

L’Association des Familles Victimes du Lait Contaminé à la Salmonelle (AFVLCS) a redit au Préfet de la Mayenne son « […] souhait de voir l’usine de Craon fermée parce que nous n’avons pas d’éléments qui permettent aujourd’hui de juger de la sécurité des produits qui sortent de l’usine [...] » a déclaré Quentin Guillemain son président à Laval le 25 septembre 2018. En possession à présent de ces éléments – une liasse de documents fournis par les services préfectoraux - , l’association avec l’aide d’experts va dit-elle examiner si « […] les produits qui sortent de l’usine sont contrôlés correctement et si ils sont à peu près sécurisés [...] » Le président de l’ AFVLCS estime toutefois qu’avec la rencontre en Préfecture à Laval, des « progrès dans la transparence, pour la première fois depuis...


Le contenu de cet article est réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Pour lire la totalité de cet article, vous devez vous abonner. Choisissez l'abonnement qui vous convient pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal



faites le choix de l'investigation en Mayenne

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle, renouvelable chaque mois.
Formule sans engagement, résiliation à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture.
Paiement en une fois, engagement 1 an, renouvelable.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici