Lait contaminé : l’AFVLCS « obligée de sur-médiatiser pour se faire entendre »

L’Association des Familles Victimes du Lait Contaminé à la Salmonelle (AFVLCS) a redit au Préfet de la Mayenne son « […] souhait de voir l’usine de Craon fermée parce que nous n’avons pas d’éléments qui permettent aujourd’hui de juger de la sécurité des produits qui sortent de l’usine [...] » a déclaré Quentin Guillemain son président à Laval le 25 septembre 2018. En possession à présent de ces éléments – une liasse de documents fournis par les services préfectoraux - , l’association avec l’aide d’experts va dit-elle examiner si « […] les produits qui sortent de l’usine sont contrôlés correctement et si ils sont à peu près sécurisés [...] » Le président de l’ AFVLCS estime toutefois qu’avec la rencontre en Préfecture à Laval, des « progrès dans la transparence, pour la première fois depuis...


Le contenu de cet article est réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Il vous reste 85% à lire. Pour obtenir l'accès à la totalité de cet article, choisissez l'abonnement qui vous convient. Vous aurez ainsi accès à tous les articles du Glob-journal



Faites le choix de l'investigation en Mayenne

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement annuel
▶ 32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture. Paiement en une fois. Renouvelable chaque année.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement mensuel
▶ 3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle. Renouvelable chaque mois. Sans engagement.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici