Laval-Agglo – Pays de Loiron : une fusion qui commencerait à prendre forme

près bien des péripéties, des suspicions, des séances de travail sous l'égide d'un cabinet juridique, de conseillers RH parisiens et de spécialistes des finances de la région grenobloise, voici le moment tant attendu pour l'ensemble des élus des deux Établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) Laval-Agglomération et la Communauté de Communes du Pays de Loiron. Invités le lundi 3 juillet à 20h par le président de l'agglomération lavalloise au théâtre du centre-ville, il leur a est présenté - à huis clos - le rapport de synthèse épais de plusieurs centimètres. Une fusion qui prendrait forme.

Par Marrie de Laval.

D'une contenance de 580 places, la grande salle Barbara Hendricks est censée accueillir l'ensemble des 620 élus. Mais tous ne sont pas présents. Certains boycottent, et dénoncent un simulacre de pratique démocratique, comme Aurélien Guillot, élu communiste d'opposition lavallois. Parce que si le calendrier et les procédures de la loi NOTRe sont respectés, le principe de la fusion a été imposé par l'ancien préfet de la Mayenne Philippe Vigne. Avant la présentation officielle, Claude Le Feuvre, président de la communauté de communes du Pays de Loiron (CPCL) et François Zocchetto, président de Laval-Agglo ont reçu les médias.
Un enjeu politique m...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Abonnnez-vous pour lire la totalité de cet article. Choisissez ci-dessous une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne



Choisissez l'abonnement qui vous convient



Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici