LavaL, de droite à gauche, et inversement?

C'est vrai, Laval se lit de gauche à droite et de droite à gauche. C'est ce qu'on appelle un palindrome en langue française. Sauf que là point de fioriture. Ils parlent de «malaise» qui semble « profond». C’est à en croire ceux qui réceptionnent les doléances des agents qui se plaignent, « la culture du grand secret qui mène à tout ». Et ce serait dû au manque de transversalité entre les services. Résultat un «malaise global».

Par Thomas H.

C'est ce qu'on peut lire sur l'offre d'emploi publiée sur le site officiel de la Mairie

 

Un manque de clarté! - Certains disent que ce serait «le bazar». «Le bazar de l'hôtel de ville». Il existerait donc une « vrai absence de clarté dans les projets, quand il y a des projets! ». Le jugement sonne comme un verdict. Tranchant, ...


Le contenu de cet article est réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Pour lire la totalité de cet article, vous devez vous abonner. Choisissez l'abonnement qui vous convient pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal



faites le choix de l'investigation en Mayenne

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle, renouvelable chaque mois.
Formule sans engagement, résiliation à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture.
Paiement en une fois, engagement 1 an, renouvelable.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici