Laval-Le Mans : juste un simple match de football… Par E. J. Folliard

Samedi 6 avril 2019, ils seront des milliers à se presser dans le vieux stade Francis Le Basser pour assister au derby du Maine entre le Stade Lavallois et son ambitieux voisin du Mans FC. Ce duel entre les deux grandes villes de cette ancienne province française, fleure bon les derbys d’antan où, le temps d’une saison sportive, l’unique enjeu était bien souvent une hypothétique suprématie locale. Il y aura les chants des supporters, les drapeaux, les saucisses et les frites de la mi-temps, toutes ces choses qui font de ces matchs une fête populaire et un moment d’identification au territoire sur lequel chacun vit et travaille. Mais derrière ce folklore, derrière ce match, qui après tout n’est qu’une partie de football, se jouera certainement un peu de l’avenir de notre département et de sa ville centre.

Bien plus qu'un simple derby...

Par E. J. Folliard

Tout aussi symbolique qu’il soit, cet affrontement sur carré vert, ne sera en réalité qu’un nouvel épisode d’une bataille que se livrent les villes moyennes entre elles pour exister et tenter de survivre à l’ombre des métropoles. Chaque territoire, en effet, doit maintenant impérativement, se forger une image, des marqueurs d’attractivités comme disent les communicants pour se distinguer, se sublimer, attirer et en...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Abonnnez-vous pour lire la totalité de cet article. Choisissez ci-dessous une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne



Choisissez l'abonnement qui vous convient



Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici