71 minutes Laval-Paris : la LGV porte en elle l’ADN du développement

La LGV mettra Paris de Laval à un peu plus d'une heure, le 2 juillet. Attendue, elle devrait améliorer les dessertes transversales, les connexions horizontales. Car il n'y a pas que les verticalités "Paris-Province" comme on disait dans les années 60, bien avant la décentralisation qui a permis de développer les départements. Bien avant aussi que le mot région ne mette au placard justement le terme de province, jugé trop méprisant. LGV, enjeux de territoire par le président de Made i in Mayenne.

Par Laurent Lairy*

Impliqué, dans  l'intérêt général, pour le développement de notre territoire, je me réjouis de la mise en service de la ligne LGV en juillet 2017 qui va permettre aux Mayennais de rejoindre Paris en 1h10 et aux Parisiens de venir en Mayenne dans le même temps.

Cette liaison rapide sera forcément bénéfique pour les échanges, économiques, multi-culturels et touristiques! Avec cette mise en service, nous pouvons parler d'une véritable décentralisation "montante" et "descendante". Statistiquement nous savons aussi que toutes les villes qui ont été reliées à 1 heure de la capitale, se sont toutes développées en matière de démographie, d'économie, de formation, de tourisme.

Les enjeux sont donc très importants et le département de la Mayenne, Laval agglomé...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Abonnnez-vous pour lire la totalité de cet article. Choisissez ci-dessous une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne



Choisissez l'abonnement qui vous convient



Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici