Le bras de fer des retraites, avec, de part et d’autre, la même détermination

Trois nouvelles journées de mobilisation ont été annoncées par l'intersyndicale : mardi 14, mercredi 15 et jeudi 16 janvier 2020. Jeudi 9, ce sont 1 300 manifestants qui ont défilé à Laval, pour ce quatrième rendez-vous de protestation, au trente-cinquième jour du mouvement contre le projet de réforme des retraites par point voulue par le gouvernement et le Président Macron. L'intersyndicale CGT, FO, FSU, Solidaires et MNL (Lycéens) s'est réjouit de cette "belle manifestation de reprise" à Laval, où le cortège est parti de la zone industrielle des Touches. Il a ensuite gagné, dans le calme, le rond-point du Zoom à l'entrée de Laval avec les slogans habituels, avant de se disloquer.

Entretien avec Sébastien Lardeux*

Par Thomas H.

Leglob-journal : Est-ce que vous avez le sentiment de vous trouvez face à un rouleau- compresseur ? Autrement dit d’avoir un peu de difficultés à faire fléchir le gouvernement ?

Sébastien Lardeux : Non ! c’est une belle manifestation de reprise en Mayenne. Même si on a, en réalité, jamais vraiment arrêté, en Mayenne, on a fait des tractages pendant toutes les vacances. Pour nous, il n’y a pas eu de trêve comme le voulait Macron et la CFDT. 1300 pour une manif sur Laval, c’est un bon retour pour le mouvement. Le pr...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Abonnnez-vous pour lire la totalité de cet article. Choisissez ci-dessous une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne



Choisissez l'abonnement qui vous convient



Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici