Le CHNM dans l’étau de la T2A et de l’affacturage – Par Marrie de Laval

Vue d'ensemble du CHNM à Mayenne

© - Image CHNM Mayenne

Maladif

Les usagers, les populations du Nord-Mayenne, les personnels hospitaliers et des élus protestent et manifestent contre l’Agence régionale de santé (ARS) qui souhaite mettre en place un contrat de fermeture de lits, de réduction d’activité, pour faire face à une pénurie de médecins. En attendant le résultat de ce rapport de force entre les besoins et les moyens alloués, le CHNM, déficitaire, courre après l’argent frais. Dernière solution pour trouver du financement : l’avance des remboursements des soins de l’assurance maladie par le procédé d’affacturage, organisée par un marché public lancé le 1er juillet 2021 avec clôture des candidatures au premier septembre. Les dossiers déposés sont en cours d'instruction. Une solution basée sur le crédit à co...


Leglob-journal réserve cet article à ses abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Il vous reste 85% à lire. Abonnez-vous

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement annuel
▶ 32 €/an
32 € au lieu de 36 €
J'opte pour 12 mois de lecture. Paiement en une fois. Renouvelable chaque année.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement mensuel
▶ 3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle
Renouvelé tacitement chaque mois. Sans engagement.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Faites le choix de l'investigation en Mayenne



Contactez-nous : ici