Le confinement, illustré en Mayenne – Par Marrie de Laval

Nécessaire pour ralentir la progression de l’épidémie et pallier le manque de place disponible en hôpital, le confinement, semble bien suivi. Pour autant, il existe des écarts de conduite et des comportements incompatibles avec la notion d’enfermement. A titre de témoignage, voici quelques exemples relevés lors de rares sorties.

Le "sortir à tout prix" à l'heure du confinement

Par Marrie de Laval

Les personnels des services sanitaires et sociaux s’alarment régulièrement du moindre relâchement des populations. Certains d'entre-eux développent presque des tocs dans la pratique des mesures d’hygiène et autres gestes barrières. Mais comment les blâmer alors qu’ils sont en premières lignes, travaillent dans un dénuement matériel et pharmacologique et comptent les morts à cause d’un virus inconnu, sans traitement éprouvé.

Depuis le 16 mars midi, nous avons basculé dans un autre monde à cause d’une épidémie d’une exceptionnelle ampleur aggravée par l’impré...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Vous voulez lire la totalité de cet article? Choisissez une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne


Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal