Le PCF avec de nouveaux adhérents en Mayenne veut peser sur l’emploi

Des adhérents en plus, et un programme "d’initiatives", comme on disait il y a longtemps au Parti communiste français. Le PCF en Mayenne veut positiver et décline toute une série de « grands chantiers » autour des jeunes et de la défense de l’emploi, malmenés par la crise du Coronavirus.

L’emploi et « l’humain d’abord »

Par Thomas H.

« Nous sommes loin des 250 adhérents des années 1978, relate Jacques Poirier à la tête de la Fédération du Parti communiste français en Mayenne avec Camille Pétron, mais c’est encourageant... » Le représentant du PCF en Mayenne, avec son binôme, revendique 116 adhérents dont vingt de plus ces derniers temps, "des jeunes plutôt et des ouvriers" . « La Fédé se porte bien ainsi que les communistes. Nous avons ...


Le contenu de cet article est réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Pour lire la totalité de cet article, vous devez vous abonner. Choisissez l'abonnement qui vous convient pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal



faites le choix de l'investigation en Mayenne

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle, renouvelable chaque mois.
Formule sans engagement, résiliation à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture.
Paiement en une fois, engagement 1 an, renouvelable.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici