Le PDG de Lactalis devant les députés : «Nous n’avions pas anticipé la crise»

Emmanuel Besnier portrait Image Arte

Deux heures d’audition pour Emmanuel Besnier, le président-directeur-général de Lactalis, accompagné de plusieurs cadres, mines et costumes sombres, dont Michel Nalet le directeur de la communication et des relations extérieures du groupe, déjà entendu il y a plusieurs mois par le Sénat. Face au PDG, héritier de l’empire Lactalis, et avant de recevoir plus tard les trois ministres concernés par cette affaire - les députés de la commission d’enquête parlementaire ont demandé des comptes, sans compromission et en toute indépendance à un Emmanuel Besnier qui s'est montré évasif.

Par leglob-journal

Instructive et éclairante notamment cette audition, sur la « discrétion» qui n’a pas valeur d'opacité, selon Emmanuel Besnier. «Groupe discret, c'est largement lié à ma personnalité, dit-i...


Le contenu de cet article est réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Il vous reste 85% à lire. Pour obtenir l'accès à la totalité de cet article, choisissez l'abonnement qui vous convient. Vous aurez ainsi accès à tous les articles du Glob-journal



Faites le choix de l'investigation en Mayenne

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement annuel
▶ 32 €/an
32 € au lieu de 36 €
J'opte pour 12 mois de lecture. Paiement en une fois. Renouvelable chaque année.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement mensuel
▶ 3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle
Renouvelé tacitement chaque mois. Sans engagement.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici