Le TGI de Laval met un Sans Domicile Fixe, à l’abri en prison, et à l’épreuve

tribunalcorrectionnellavalboxaccusebannieresmall2.jpg

Alain, un SDF, ira en prison pour avoir, mis le feu volontairement au local d’accueil des sans-abris de Craon construit par la Communauté de communes qui s’est porté partie civile. Il a été condamné en comparution immédiate le lundi 23 octobre 2017 à deux ans d’emprisonnement dont un avec sursis mise à l’épreuve. Avec obligation de soins. Jusque-là rien de plus banal. Des soins qu’il trouvera derrière les barreaux. Et de la prison pour Alain 52 ans qui pourra ainsi passer l’hiver au chaud a plaidé le représentant du ministère public. Derrière ce simple fait-divers, se cache un épineux problème de société. Le regard que la société porte, ou ne porte plus sur les SDF.

Par Thomas H.

« On aurait dû juger ce prévenu en prenant plus de temps que la simple comparution immédiate » a dit...


Le contenu de cet article est réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Pour lire la totalité de cet article, vous devez vous abonner. Choisissez l'abonnement qui vous convient pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal



faites le choix de l'investigation en Mayenne

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle, renouvelable chaque mois.
Formule sans engagement, résiliation à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture.
Paiement en une fois, engagement 1 an, renouvelable.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici