Une « éducation de qualité (…) prépare l’avenir » – par Florian Bercault

Le fronton d'une école publique en Mayenne

Florian Bercault qui brigue, avec une liste fusionnée à gauche au soir du premier tour des élections municipales, le fauteuil de maire de Laval nous fait parvenir ce communiqué de presse. Le candidat de gauche y revendique l’arrêt de la suppression programmée de deux classes sur Laval. Au delà de cette revendication lavalloise, il réaffirme l'importance de l'éducation et son accès dans notre société.

La suppression ne permet pas l'amélioration

Par Florian Bercault

Aucune décision de fermeture de classe ni de suppression de poste ne doit être prise à Laval dans cette période de crise sanitaire et sociale.

Au moment même où le Gouvernement réfléchit à la réouverture progressive des écoles « afin d’éviter l’accroissement des inégalités scolaires », le rectorat ...


Le contenu de cet article est réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Il vous reste 85% à lire. Pour obtenir l'accès à la totalité de cet article, choisissez l'abonnement qui vous convient. Vous aurez ainsi accès à tous les articles du Glob-journal



Faites le choix de l'investigation en Mayenne

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement annuel
▶ 32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture. Paiement en une fois. Renouvelable chaque année.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement mensuel
▶ 3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle. Renouvelable chaque mois. Sans engagement.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici