Législatives, l’important revers d’un vieux Marcheur de la politique

« Humiliation », « scandaleux », les mots n’étaient pas assez fort pour qualifier la colère qu’a exprimée Jean Arthuis à propos des atermoiements au niveau des investitures En Marche !. Il l’a fait à la fois sur Twitter, dans le journal Ouest-France ou dans Paris-Match. Georges D. revient sur cet épisode symptomatique qui a précédé les dépôts des candidatures d’En Marche ! 53 ; une période très éclairante de la politique où le flottement pour ne pas dire l’imprécision a été particulièrement évident. Récit d’une situation de « tripatouillages électoraux ». 

Par Georges D. 

Comme nous vous l'avions déjà annoncé en avant première dans notre dernier article, c’est bien Géraldine Bannier qui est investie, contre toute attente, dans la deuxième circonscription de la Mayenne (celle de...


Le contenu de cet article est réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Il vous reste 85% à lire. Pour obtenir l'accès à la totalité de cet article, choisissez l'abonnement qui vous convient. Vous aurez ainsi accès à tous les articles du Glob-journal



Faites le choix de l'investigation en Mayenne

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement annuel
▶ 32 €/an
32 € au lieu de 36 €
J'opte pour 12 mois de lecture. Paiement en une fois. Renouvelable chaque année.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement mensuel
▶ 3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle
Renouvelé tacitement chaque mois. Sans engagement.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici