Législatives, trois mandats sortants en pleine lumière, pour un bilan contrasté

voteelectronic2.jpg

Pléthore d’un côté, portion congrue de l’autre. À lire les graphiques d'activité, nos députés ne semblent pas travailler de la même manière. C’est sans doute ce qui fait la diversité de l’Assemblée Nationale. Mais cela peut aussi devenir une source de suspicion pour les électeurs. Si dans l’opposition Guillaume Chevrollier et Yannick Favennec sont très souvent montés en première ligne contre la politique menée par les gouvernements Ayrault et Valls sous la présidence Hollande, en revanche, le député PS Guillaume Garot s’est fait plus discret. Petit éclairage avec les métadonnées récoltées par le site très documenté nosdéputés.fr

Par Marrie de Laval

Connaitre l'activité de « son » député est un vieux rêve des électeurs qui fleure bon le mandat impératif. De la lisibilité de le...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Abonnnez-vous pour lire la totalité de cet article. Choisissez ci-dessous une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne



Choisissez l'abonnement qui vous convient

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire



Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici